Comment redessiner les sourcils à l’aide d’un crayon ?

L’experte des sourcils c’est elle, Joss Devilleneuve. Maquilleuse professionnelle, elle se consacre pleinement à la beauté de l’arcade et en fait son arme de bataille pour un regard magnifié. Si le maquillage semi-permanent ne vous fait pas de l’oeil, Joss nous confie ses secrets pour redessiner les sourcils à l’aide d’un crayon.

Pourquoi faut-il redessiner ses sourcils ?

  • Manier le crayon à sourcils nécessite un véritable savoir-faire. À l’aide de quelques repères, il est possible d’épaissir, de densifier voire de modifier la forme des sourcils pour donner une autre dimension à l’arcade sourcilière.
  • Passée l’étape de l’épilation, dessiner les sourcils permet non seulement de les définir, d’agrandir le regard mais également de corriger la ligne naturelle pour une symétrie parfaite.
  • Redessiner ses sourcils permet également, s’ils sont trop clairs voire clairsemés, de les densifier et ainsi apporter de la profondeur à vos prunelles.

En effet, en un coup de crayon, on peut donner l’illusion d’un sourcil mieux défini. Et tout ça, de la façon la plus naturelle possible. Coiffer, dessiner, discipliner, rehausser… autant de petits gestes à connaître pour se maquiller les sourcils !

Les étapes pour redessiner ses sourcils avec un crayon

Le choix de la couleur du crayon à sourcil

Pour un résultat naturel, une attention particulière doit être apportée au choix de la couleur. Il est recommandé de choisir une teinte qui va se fondre avec vos poils tout en leur donnant du caractère.

“Pour la couleur, il faut forcément une couleur assez neutre, on ira chercher un demi-ton au dessus pour mettre en relief le sourcil et ouvrir le regard” nous confie Joss.

Optez pour une demie teinte plus foncée que la couleur des cheveux pour donner de l’intensité. Attention, une teinte trop foncée pourrait assombrir le regard et durcir les traits du visage. 

Crayon sourcils Sublimabrow

Les étapes pour redessiner ses sourcils

  • Pour commencer, il est nécessaire de brosser les sourcils grâce à un goupillon pour identifier les zones d’ombre. Le mouvement s’effectue du haut vers le bas et de l’intérieur de la ligne vers l’extérieur.

“ Pour obtenir un joli dessin, on fait un geste en partant de la tête du sourcil jusqu’à la pointe. Pour un sourcil plus soutenu, il suffit de répéter le geste et de brosser ensuite à l’aide du goupillon ”

  • En commençant par la tête du sourcil, comblez les trous au crayon par des pointillés sans pour autant effectuer un vrai tracé jusqu’à la pointe extérieure du sourcil. L’application par petits gestes légers permet de recréer la pilosité sans pour autant créer une ligne droite qui offrirait un résultat artificiel.

“On comble les trous qui peuvent éventuellement exister ou on redessine la courbe du sourcil s’il manque une partie, si elle est trop courte ou qu’elle commence trop loin. Dans le maquillage traditionnel, il est impératif de ne pas faire de courbes trop dures et de rester dans le naturel” affirme Joss.

  • Si la ligne du sourcil est trop fine, pour l’épaissir, il suffit de rechercher de la matière au niveau inférieur mais également supérieur de l’arcade. En hachurant au crayon légèrement la ligne naturel, on arrive à retrouver une ligne plus fournie.

Astuce : Ne pas hésiter à rebrousser les sourcils entre chaque étape. Cette étape permettra également d’estomper le surplus de la matière donnée par le crayon.

  • Pour terminer, fixez vos poils à l’aide d’un gel fixateur pour éviter l’effet sourcil en bataille. À utiliser comme un mascara pour coiffer l’arcade sourcilière toujours de bas en haut et de l’intérieur vers l’extérieur.  L’utilisation d’un mascara à sourcils tel que le gel coloré Browshape permet de discipliner le poil pour un résultat net et précis toute la journée.
  • Pour un rendu encore plus précis, un trait du crayon du Mineclat sous le sourcil (voire même au dessus) permet de définir l’ensemble de l’arcade sourcilière mais aussi d’illuminer le regard.