Découvrez 4 astuces pour épiler les sourcils sans douleur

Pour de nombreuses personnes, le moment venu de l’épilation des sourcils est synonyme de calvaire. Si chaque personne a son propre niveau de sensibilité, il existe quelques astuces permettant de diminuer la douleur.

 

 

« Il faut souffrir pour être belle ». Qui n’a pas déjà entendu ce célèbre dicton pour espérer mieux supporter les séances d’épilation ? Ce moment, tant redouté par les femmes, est souvent répété plusieurs fois par mois. Alors, pour rendre cet instant plus agréable, sachez qu’il existe plusieurs moyens de diminuer la douleur avant, pendant et après l’épilation.

 

1- Préparer sa peau à l’épilation

Souvent, on souhaite que la séance d’épilation se déroule vite pour passer rapidement à autre chose. Mais paradoxalement, une séance moins douloureuse nécessite plus de temps. En effet, il est très important de préparer sa peau avant l’épilation pour éviter que la séance d’épilation ne soit un véritable moment de calvaire. Pour ce faire, vous pouvez faire appel à une source chaude ou froide. Explications.

Ce n’est un secret pour personne, le froid a tendance à anesthésier la peau. Alors, pour diminuer la douleur lors de vos séances, vous pouvez vous munir d’un glaçon et le passer sur l’arcade sourcilière pendant plusieurs minutes. Cette technique permettra d’endormir les terminaisons nerveuses et ainsi réduire considérablement la douleur lors de l’épilation vous permettant d’avoir une belle forme de sourcils.

Une source de chaleur sera aussi très efficace contre les douleurs. Vous pouvez aussi organiser une séance d’épilation après avoir pris un bain ou une douche très chaude. La raison ? La chaleur ramollit la peau et a tendance à dilater les pores, ce qui permettra au poil de s’extirper plus facilement sans avoir besoin de forcer. Pour éviter d’employer les grands moyens, vous pouvez également vous munir d’un gant de toilette ou encore d’un coton que vous aurez imbibé d’eau chaude et appliqué sur vos sourcils.

 

2 - Vérifier l’état de votre pince

Beaucoup ont tendance à utiliser les pinces à épiler jusqu’au moment où elles se cassent, sinon, jusqu’au moment où elles deviennent introuvables. Grosse erreur. Une pince à épiler s’abime au fur et à mesure des utilisations et devient donc moins efficace au fil du temps. Avec un matériel défectueux, vous risquez de ne pas attraper correctement les poils et parfois, pincer votre peau et finir par vous faire extrêmement mal. Il est donc indispensable de changer de matériel dès que vous le sentez moins efficace.

 

3 - Avoir un bon miroir et une bonne lumière

Le jour de votre séance d’épilation sourcil, il vous faudra vérifier que tous les éléments en votre possession soient en état d’être utilisés. Pour éviter que la séance d’épilation ne soit une véritable séance de torture, vous devrez vérifier que votre miroir soit propre, mais aussi grossissant. Ce dernier permet de voir plus clairement les poils et ainsi d’éviter de réitérer les gestes douloureux à plusieurs reprises et rendre la peau plus sensible.

 

4 - Apaiser sa peau après la séance d’épilation

Nombreuses sont celles qui terminent la séance d’épilation et vaquent à leurs occupations sans même avoir apporté de soin à la peau après cet instant peu agréable. Mais la plupart ressentent encore une forte sensibilité après la séance. Les moins chanceuses la ressentent d’ailleurs pendant plusieurs jours. Il est donc important de masser la peau avec une crème hydratante juste après cet épisode peu agréable. Cette crème permettra non seulement d’apaiser la douleur, mais aussi de réduire les gonflements et rougeur dues à l’épilation. Appliquée quotidiennement, la crème hydratante permettra de prévenir les poils incarnés et rendra la prochaine séance d’épilation beaucoup plus efficace.

Si toutefois vous doutez de la composition de votre crème et de son efficacité, vous pouvez simplement saisir une feuille d’Aloe Vera et appliquer son gel directement sur la zone concernée. Ce dernier a des propriétés apaisante et hydratante, parfaites pour prendre soin de la peau après l’épilation, mais aussi pour garantir son entretien avant la prochaine séance. Elle permettra d’éviter l’apparition de poils incarnés, mais aussi de boutons pouvant se former lors de la repousse des poils.

 

Bonus : exfolier la peau avant et après l’épilation

Souvent recommandée, l’exfoliation de la peau se révèle être une arme efficace contre les douleurs de l’épilation. Réalisée avant l’épilation, elle permet de retirer les peaux mortes pouvant empêcher le retrait des poils. Vous n’aurez donc pas à réitérer le geste à plusieurs reprises pour avoir un résultat des plus satisfaisants. Le poil ne sera extrait de son bulbe que plus facilement.

L’exfoliation de la peau évite la formation de boutons dus aux poils incarnés. Grâce à ce geste, dites officiellement au revoir à la peau abimée après les multiples séances, et bonjour à une peau lisse, sans bouton et avec moins de rougeurs.